Catégories
Intelligence collective

SI TÉ KAP : L’intelligence collective en faveur de la jeunesse réunionnaise

RED SAMURAI accompagne PRODIJ sur un projet de mobilisation par l’intelligence collective pour relever ensemble plusieurs défis en faveur de la jeuneuse réunionnaise.

“Agir ensemble et relever les défis d’aujourd’hui et de demain pour et avec la jeunesse réunionnaise.” 

C’est à partir de ce postulat qu’est né SI TÉ KAP, un projet faisant suite à un événement jeunesse nommé KAP 2019 réalisé par PRODIJ (le Pôle Réunionnais d’Organisation Développement Innovation Jeunesse).

Son but est de soutenir la concertation des acteurs jeunesse du territoire, renforcer la participation des jeunes et des acteurs associatifs mais également d’associer fortement les institutions afin d’améliorer la réflexion jeunesse. 

Collaborer, agir et valoriser sont les mots d’ordre de ce projet. 

Décliné en 4 phases, RED SAMURAI est intervenu sur la phase 2 de co-construction d’actions qui s’est déroulée sur 4 journées au cours des mois de Septembre et Octobre. Nous avons été investis d’une mission en 2 temps : d’abord la formation de jeunes issus du Collège Jeunes afin qu’ils tiennent le rôle de facilitateur, puis la co-animation de 4 journées avec ces jeunes.

Le projet en bref :

L’enjeu

  • Mobiliser de nombreux acteurs autour des enjeux de la jeunesse réunionnaise, pour et avec les jeunes.

Solutions

  • La participation active et la montée en compétences de jeunes facilitateurs
  • Amener à une réelle réflexion stimulante et inclusive grâce à l’intelligence collective
  • Créer de l’énergie et de la cohésion grâce à divers outils ludiques et collaboratifs

Résultats

  • 14 défis lancés par les différentes équipes lors les 4 journées
  • Des acteurs jeunesse qui se connaissent davantage et qui vont mener ensemble des défis pour et avec la jeunesse réunionnaise
  • Des perspectives de coopération territoriale sur le long terme

Des acteurs engagés et mobilisés autour de défis concrets

Rappelons-le, SI TÉ KAP permet d’animer la synergie d’acteurs sur le territoire autour de la jeunesse réunionnaise et de faciliter les liens, le travail partenarial et l’implication des jeunes. 

Dans le cadre de la phase 2 de co-construction d’actions du projet, celui-ci repose sur l’implication collective de tous les acteurs présents lors de ces ateliers. En effet, des rencontres entre acteurs jeunesse et jeunes sont effectuées afin de proposer des solutions aux problématiques soulevées lors de la phase 1 dite de consultation. A partir de cette phase, 5 grandes thématiques ont été dégagées : 

  • Confiance
  • Valorisation
  • Accompagnement
  • Motivation
  • Communication

Différents types d’acteurs ont répondu présents : qu’ils soient des acteurs jeunes, économiques, du milieu associatif, institutionnels ou encore de l’accompagnement jeunesse. 

Regroupés en équipes, l’objectif principal a été d’engager ces acteurs dans des défis collectifs, originaux et réalisables sur une période de 6 mois à compter de sa formalisation.

Pour ce faire, ils ont dans un premier temps brainstormé pour faire émerger des idées de défis en lien avec les 5 thématiques. Dans un second temps ils ont débattu autour des idées de défis afin de prioriser puis sélectionner les idées selon leur impact sur la jeunesse réunionnaise. Enfin, ils ont formalisé les défis grâce au remplissage d’une trame inspirée du plan TIPA (un outil mis en place par AJIR974 / PRODIJ) permettant de détailler tous les aspects du défi sélectionné afin de mieux comprendre sa mise en œuvre et son suivi au cours des 6 mois qui arrivent. 

Des jeunes facilitateurs, acteurs de leur avenir

Afin de permettre aux participants de ces ateliers d’échanger et de collaborer ensemble, des jeunes issus du Collège Jeunes ont adopté la posture de facilitateur pour se lancer dans l’aventure. À la suite d’une journée d’embarquement et de préparation organisée par RED SAMURAI, 7 jeunes étaient prêts à tout donner à la fois pour ce projet et également pour leur avenir. 

Cette journée de formation avec le Collège Jeunes a été l’occasion de créer la dynamique d’équipe, et aussi de leur transmettre les principales clés de la facilitation : la posture à adopter, favoriser une communication efficace et authentique, garder en tête l’objectif à atteindre, toujours avoir un œil sur le temps…

Au cours de ces 4 ateliers, chacun d’entre eux aura accompagné différentes équipes dans l’identification et l’élaboration de leurs défis. Leur rôle était donc de faciliter :

  • la cohésion et la coopération entre les acteurs présents
  • l’émergence de plusieurs idées de défis en lien aux 5 thématiques de la Phase 1
  • la sélection de défis en fonction de leur impact pour la jeunesse réunionnaise 
  • la formalisation et la planification des défis

En complément de ce rôle de facilitateur, c’était l’occasion pour ces jeunes de contribuer aux changements concernant la jeunesse réunionnaise en montrant que la jeunesse est capable d’animer de telles dynamiques tout comme les rencontres peuvent amener à la création de futurs projets.

Ils ont pu monter en compétences sur les techniques d’animation et de facilitation de groupe tout en expérimentant une façon innovante du travail qui est alors participatif et constructif en plus d’être fun et ludique. 

Des facilitateurs au top !
Véritables garants de la jeunesse de demain.

Voici un retour d’expérience d’Anne-Laure PAYET, Présidente de la Jeune Chambre Économique et facilitatrice lors de ces 4 journées riches et intenses !


Des ateliers d’intelligence collective fun et super-collaboratifs

La principale force de ces ateliers réside en l’utilisation de différentes méthodes permettant aux différents participants de faire connaissance, d’échanger et de collaborer ensemble sur des sujets et thématiques riches et variés. Ces méthodes sont à la fois ludiques, participatives et constructives, impliquant donc chaque acteur dans cette démarche d’intelligence collective. 

Que cela concerne le Pèt Glaçon (ou Icebreaker pour les anglophones) ou le Chauffe-Marmite (ou Warmup), les participants ont eu l’occasion d’expérimenter des pratiques collaboratives sortant des standards. Les groupes ont un temps donné pour réaliser les différentes activités collaboratives et fun. 

Qu’est donc que le Pèt Glaçon ? Il s’agit d’un moment au début de la journée qui permet de sensibiliser les participants à l’importance de la communication, de la coopération, de créer de l’énergie et libérer la parole. Cela peut prendre la forme de différents types d’activités comme par exemple le fait de se classer par ordre alphabétique selon son prénom ou encore d’écrire son prénom sur un ballon d’une couleur identique aux autres et d’essayer de le retrouver dans un amas de ballons.

Penchons-nous sur le Chauffe-Marmite. En effet, au cours de ces 4 journées, les différentes équipes ont effectué un Haka afin de libérer leur créativité tout en permettant la création d’une cohésion d’équipe. Le principe est simple, à partir d’un matériel fourni à chaque équipe, le groupe devait créer son identité en imaginant un cri de guerre qui va les fédérer et les porter toute la journée. A la fin du temps donné, chaque équipe présente son cri de guerre et ses couleurs à tous.

Tous unis pour le Haka !
Arriverez-vous à retrouver votre ballon ?

Plus de 14 défis lancés auprès des jeunes et des acteurs

La collaboration de ces nombreux acteurs lors de ces différentes journées ont donné naissance à 14 défis. L’ensemble de ces défis constituent le fer de lance du changement  et ont été choisis par les équipes en fonction de leur impact sur la jeunesse réunionnaise. 

Que cela concerne le monde associatif, économique ou encore la jeunesse, les différents acteurs ont poussé leur réflexion sur les manières d’aborder de nombreuses problématiques axées sur la jeunesse présente sur le territoire.

Nous pouvons en donner quelques exemples :

  • Le projet Référent Jeune Citoyen consistant à rapprocher les quartiers entre eux tout en nommant un jeune au rôle de porte-parole afin qu’il puisse représenter la cause et l’opinion des jeunes de son quartier. Son objectif sera d’être une passerelle entre la mairie et son quartier au niveau de la communication puisqu’il relayera l’opinion des jeunes vers la mairie, donnant donc à la fois une occasion aux jeunes de s’exprimer tout en gardant une certaine fluidité lors des échanges et la résolution de conflits. 
  • Le projet nommé Kap-Lanta, reprenant le principe de Koh-Lanta, porte davantage sur l’inclusion et la coopération. L’objectif est de rassembler des jeunes, financeurs et porteurs de projets autour d’épreuves et de défis afin de permettre aux jeunes de travailler sur la résilience et de comprendre les enjeux de la jeunesse sur l’île sous un format ludique.
Les équipes de la 3ème Journée SI TÉ KAP
Les différentes équipes de la 4ème Journée SI TÉ KAP
Les équipes de la 2ème Journée SI TÉ KAP
Les équipes de la 1ère Journée SI TÉ KAP
Les Si’Kapiens pour le projet KAP-LANTA
L’équipe « Uni Vers Six Té » et son projet Référent Jeune Citoyen